top of page
Oumar (Minuss) Niang dans _Deuk Raw ; la cité refuge_, reading-perforemance by Afrikadaa a

Oumar "Minuss" Niang lors de la performance "Deuk Raw :  la cité refuge".  ©antoine tempé

Deuk raw :  la cité refuge

Carole Diop, Nzinga Mboup
lecture performative le samedi 7 décembre 2019 de 18h à 19h.

L’étymologie du nom « Dakar » fait l’objet de nombreuses spéculations. Parmi les théories les plus populaires on retiendra celle selon laquelle Dakar (Ndakaaru en wolof) serait dérivé de l’expression wolof dëk raw (la cité refuge). En effet, avec l’arrivé des lébous au XVe siècle, la presqu’île du Cap-Vert est devenue un refuge pour cette communauté qui fuyait la domination du Damel du Cayor, et progressivement pour des personnes appartenant à toutes les ethnies du Sénégal qui venaient s’y installer.

 

Pour cette huitième édition de Partcours, Afrikadaa poursuit sa réflexion sur Dakar et la communauté Lébou à travers une lecture performative visant à faire revivre le patrimoine immatériel de la « cité refuge ». Refuge mystique, protégé par ces cinq îles formant un bouclier et ses plages sacrées, refuge politique, et aujourd’hui refuge économique pour les populations des autres régions, Dakar vous sera contée à l’occasion d’une soirée sur la terrasse du Loft.

Exposition présentée dans le cadre du pARTcours Dakar 2019

bottom of page