Postcolonialisme

 

Ne doit pas être confondu avec Études décoloniales.

Le postcolonialisme ou études postcoloniales (de l'anglais postcolonial studies) est l’étude des théories postcolonialistes qui naissent dans les années 1980 (aux États-Unis, bien plus tard en Europe) au sein du discours postmoderne, en réaction à l’héritage culturel laissé par la colonisation. Les théories postcolonialistes sont plus qu’une simple tentative historiographique et s’inscrivent dans une démarche critique.

L'Orientalisme d’Edward Saïd (1978) est généralement considéré comme le texte fondateur des théories postcolonialistes.

 

Le postcolonialisme est un courant de pensée dont les principaux fondements se situent dans les œuvres de Frantz Fanon (Peau noire, masques blancs, 1952 et Les Damnés de la Terre, 1961), le livre Portrait du colonisé, d’Albert Memmi (1957) et dans l'ouvrage L'Orientalisme, d'Edward Saïd, paru en 1978. En tant que théorie littéraire, il fournit des outils critiques permettant d'analyser les écrits produits par les auteurs issus d'anciennes colonies, et de façon plus globale porte un regard critique sur le colonialisme.

Ces colonies incluent principalement les pays faisant partie des anciens empires françaisbritanniquesespagnols et portugais, à savoir les pays d'Afrique, l'Inde, les pays de l'ancienne Indochine française, les Caraïbes et les pays de l'Amérique latine. Les œuvres produites au Canada, en Nouvelle-Zélande et en Australie peuvent également être qualifiées de postcoloniales, surtout en ce qui a trait à la littérature de leurs populations autochtones. Les études postcoloniales n'ont pas pour but de créer une dichotomie entre les sphères coloniales et postcoloniales, mais font cependant une distinction entre les colonies de peuplement, comme le Québec, et les histoires coloniales des pays ou régions d’Afrique, d’Asie, des Caraïbes, de l’océan Indien et du Pacifique. La large étendue des nations, des peuples, des formes d'écriture, des langues, des thèmes et des enjeux soulevés qui forment la littérature postcoloniale donnent à cette dernière une richesse inestimable1.

L'adjectif «postcolonial», qui réfère aux théories et écrits du postcolonialisme, n'est pas à confondre avec le terme «post-colonial», utilisé pour signifier une période ultérieure à la colonisation.

Études décoloniales

 

 

Cet article ou cette section comporte trop de citations, ou des citations trop longues, au point qu'elles peuvent, selon le cas, déséquilibrer l'article en donnant trop d'importance à certains points de vue, ou contrevenir à l'un des principes fondateurs de Wikipédia (mars 2021).

Pour améliorer cet article il convient, si ces citations présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcées, de les intégrer au corps du texte en les ramenant à une longueur plus raisonnable.

 

Ne doit pas être confondu avec Études postcoloniales.

Le terme d' études décoloniales renvoie à divers courants de pensée, en Amérique hispanique et en Europe. Au delà de différences et d'oppositions existant entre ces tendances, elles postulent qu'il existe un accord sur le fait que les pouvoirs modernes restent marqués par des pratiques politiques, économiques et un certain régime de hiérarchisation des connaissances, qui se sont mis en place avec les colonisations successives et n'ont pas disparu avec les décolonisations.